Type de contenu

Collections

Réussir vos constructions bois : 6 conseils pour des opérations durables !

Découvrez la nouvelle plaquette technique de l’AQC sur les constructions bois ! Tous les conseils liés aux spécificités du matériau, les compétences à mobiliser, les bonnes méthodes...

Consultez et téléchargez la plaquette de l’AQC rappelant six points essentiels pour des constructions bois réussies et durables.

Cette plaquette est utile pour comprendre toutes les bonnes pratiques & compétences à mobiliser pour organiser, concevoir et réaliser des ouvrages en bois, de la programmation à la livraison.

Construction bois – Bonnes pratiques : cliquez ici pour la télécharger.

Les constructions bois : part de marché dans le bâtiment et acteurs

Ces 20 dernières années, le bois a vu son utilisation et ses parts de marché augmenter grâce aux initiatives de la filière, et plus récemment à des travaux emblématiques tels que les JOP 2024 (Jeux olympiques et paralympiques). En 2018, la construction en bois de logements collectifs a augmenté de 19,4 % et l’activité d’extensions-surélévations de 9,1 % par rapport à 2016 .

La plaquette aide les professionnels impliqués dans des opérations de construction bois pour le tertiaire, l’habitat collectif ou les établissements recevant du public (ERP) : aménageurs, maîtres d’ouvrage (MOA), maîtres d’oeuvre (MOE), entrepreneurs.

6 points essentiels pour des constructions bois réussies et durables

Les capacités structurelles du bois, sa légèreté et ses propriétés thermiques constituent des atouts forts pour la construction. En contrepartie, l’utilisation de ce matériau induit un certain nombre de sujétions : un besoin important d’anticipation, une conception précise, une parfaite synthèse des actions et une mise en oeuvre très soignée.

La plaquette rappelle six points à retenir, de la programmation à la livraison :

  • organiser un fonctionnement collaboratif entre les différents acteurs qui entourent la maîtrise d’ouvrage (MOA) et s’assurer de leurs compétences et références en construction bois ;
  • prévoir un allotissement pertinent, avec en particulier un macro-lot clos/couvert, qui permet notamment de coordonner les sujets techniques des corps d’état correspondants ;
  • adapter l’organisation de projet pour anticiper au maximum les spécificités de la construction bois (études des prestations préfabriquées ou in situ, réunions régulières dédiées aux interfaces…) ;
  • assurer une stratégie partagée par tous les acteurs vis-à-vis des risques chantiers liés au feu et à l’eau ;
  • avoir conscience de l’assurabilité en privilégiant les techniques courantes, solutions et produits déjà disponibles sur supports bois ;
  • tenir compte des spécificités techniques des solutions constructives bois en acoustique, structure, sécurité incendie, durabilité, confort thermique… Phénomènes de basses fréquences et transmissions latérales en acoustique, propagation du feu en façade, assemblages mécaniques… : autant d’exemples relevés illustrant les particularités à maîtriser.

Cette publication a été réalisée avec l’ensemble des acteurs concernés par ce sujet. Elle fait suite au rapport Construction bois de plus de 8 m de hauteur – Retours d’expériences publié par l’AQC début 2020 dans le cadre de son Dispositif REX Bâtiments performants.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus et publicités ciblés et nous à nous permettre de procéder à des analyses statistiques d’audience et de navigation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer les cookies en cliquant ici