Type de contenu

Collections

Rénovation énergétique – En montagne, les logements font leur mue

Revue "Qualité Construction" N°166 (janvier - février 2018)

Sommaire

QUESTIONS/RÉPONSES CERIB

QUALITÉ
Performance énergétique intrinsèque – Vers un contrôle avant livraison des bâtiments

JURIDIQUE
L’aggravation du risque et/ou du sinistre par le maître d’ouvrage ou la victime
Fiche « Expertise judiciaire » – Au-delà de la garantie décennale
Fiche « Expertise judiciaire » – Revêtement de sol et cheminement de l’eau

PATHOLOGIE
Manifestations de la pathologie – Le défaut d’entretien ou d’utilisation de l’ouvrage
Fiche qualité réglementaire – Celliers et caves : isolement et enveloppe
Rénovation énergétique – En montagne, les logements font leur mue
Terre crue – Un retour d’expérience et des guides pour perpétuer les techniques
Charpente bois – Un NF DTU 31.1 très innovant
Fiche pathologie bâtiment Spécial outre-mer – Glissement de sols et désordres des murs de soutènement en milieu tropical

EUROPE
Règlement européen des Produits de Construction – Quel avenir ?

PRESCRIPTION
Batimat 2017 – L’expansion du numérique
Data centers – Comment mieux exploiter la chaleur fatale

Numéro

166

Date

Janvier - Février 2018
  • Visualiser l'extrait

    Télécharger l'extrait

Tous les articles du numéro 166

Rénovation énergétique – En montagne, les logements font leur mue

Vastes résidences collectives des stations de ski ou refuges isolés, de nombreux logements situés en climat de montagne sont à rénover énergétiquement et thermiquement. Les pouvoirs publics se mobilisent.
Article réservé aux abonnés

Questions/Réponses du Cerib – 166

Établissement d'utilité publique institué en 1967, à la demande de l'industrie du béton, le Cerib est placé sous la tutelle du ministre chargé de l'Industrie. Il a pour mission d'appuyer le développement de l'activité des produits préfabriqués en béton. Avec 160 collaborateurs et un haut niveau d'équipements d'essais des structures sur 15 000 m² de laboratoires, le Cerib répartit à parts égales son activité entre études et recherches, normalisation et certification, appui technique et transfert de connaissances.
Article réservé aux abonnés

Performance énergétique intrinsèque – Vers un contrôle avant livraison des bâtiments

Le programme PACTE participe au financement de recherches visant à mettre au point des méthodologies de test de la performance énergétique intrinsèque des logements lors de la réception. La publication des résultats est prévue en 2018. État partiel d’avancement des projets.
Article réservé aux abonnés

L’aggravation du risque et/ou du sinistre par le maître d’ouvrage ou la victime

La réparation intégrale est un principe incontournable en droit de la responsabilité et de la construction dès qu’un dommage est causé à un maître d’ouvrage ou aux propriétaires successifs. Si le maître d’ouvrage bénéficie d’un régime toujours plus protecteur, quid de sa réparation lorsqu’il a contribué à l’aggravation de son risque assurantiel ou de son propre dommage ?
Article réservé aux abonnés

Fiche « Expertise judiciaire » – Au-delà de la garantie décennale

L’entreprise X a réalisé et mis en place des garde-corps en bois dans une résidence. Les travaux ont été exécutés et réceptionnés en octobre 1986. Peu de temps avant l’expiration du délai de garantie, en août 1996, le syndicat des copropriétaires déclare un sinistre : les garde-corps en chêne se sont dégradés à la suite d’une attaque de champignons. L’assureur en Dommages-Ouvrage (DO), la compagnie Y, se charge de la réparation des dommages. Les travaux sont confiés à une entreprise locale, elle-même assurée, qui réalise les travaux sous contrôle d’une société de coordination et d’ordonnancement, avec la participation d’un économiste qui établit un métré des linéaires de garde-corps à remplacer. Les garde-corps sont ainsi remplacés partiellement (pour la plupart) ou totalement (une faible quantité). Les nouveaux travaux de reprise sont réceptionnés en octobre 2001. Un nouveau sinistre intervient en 2007 et le syndicat des copropriétaires dépose une nouvelle déclaration de sinistre auprès de l’assureur en DO, la compagnie Y. Celle-ci rejette la demande au motif de la prescription d’action, et le syndicat assigne alors la compagnie d’assurances Y pour demander indemnisation de ses préjudices.
Article réservé aux abonnés

Fiche « Expertise judiciaire » – Revêtement de sol et cheminement de l’eau

Une société de restauration rapide décide de rajeunir un peu son image en changeant la distribution et la décoration de son établissement. La salle de restauration est une surface carrelée en grès étiré qui cerne presque totalement l’espace cuisine/distribution. Le carrelage étant peu confortable en termes de bruit, la société décide de poser un revêtement souple en caoutchouc dans les espaces de circulation et un textile dans les zones de restauration assise. Une mise aux normes des cuisines fait par ailleurs partie du projet. Rapidement, des cloques commencent à apparaître sur le revêtement en caoutchouc. Le phénomène s’aggrave et le restaurateur est très vite dépassé par l’ampleur du sinistre. Quelques clients, portant leur plateau dans les mains, butent sur les dalles décollées, tombent et mettent en cause la responsabilité du restaurateur.
Article réservé aux abonnés

Manifestations de la pathologie – Le défaut d’entretien ou d’utilisation de l’ouvrage

« Qualité construction » vous propose dans ce feuilleton d’analyser les principales manifestations des pathologies recensées par la base de données Sycodés de l’AQC et les dommages associés. Le défaut d’entretien ou d’utilisation de l’ouvrage touche essentiellement les équipements de génie climatique. S’il ne concerne pas directement les constructeurs, ces derniers sont toutefois tenus d’exercer leur devoir de conseil afin d’offrir aux maîtres d’ouvrage tous les éléments nécessaires à la bonne conduite des installations.
Article réservé aux abonnés

Terre crue – Un retour d’expérience et des guides pour perpétuer les techniques

Le bâti en terre crue dûment protégé, régulièrement entretenu et correctement rénové, peut atteindre une grande longévité, en témoignent un grand nombre d’édifices très anciens en parfait état. Pour accompagner l’évolution de la filière – aussi bien les techniques porteuses (adobe, bauge, pisé) que de remplissage (terre-paille, torchis) –, la DHUP (Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages) travaille depuis 2013 à un référentiel de règles de bonnes pratiques. En parallèle, une étude qui vient d’être publiée livre un retour d’expérience sur les points sensibles propres à ces techniques.
Article réservé aux abonnés

Charpente bois – Un NF DTU 31.1 très innovant

En s’appuyant sur les normes européennes existantes, le nouveau NF DTU 31.1 facilite l’emploi d’autres matériaux que le bois massif en structure pour les charpentes en bois. Il détaille également les moyens d’optimiser la durabilité des ouvrages en bois en extérieur. C’est aussi le premier document à mentionner le recours possible à des Ouvrages complémentaires d’interface localisés (Ocil).
Article réservé aux abonnés

Règlement européen des Produits de Construction – Quel avenir ?

Un forum s’est tenu en octobre dernier pour débattre de l’avenir du Règlement européen des Produits de Construction (RPC), passer en revue les problèmes que pose sa mise en oeuvre et dégager diverses pistes et solutions pouvant y remédier.
Article réservé aux abonnés

Batimat 2017 – L’expansion du numérique

Les produits et solutions présentés en 2017 à Batimat et Interclima+Elec incorporent de plus en plus de technologie et sont très fortement marqués par l’irruption du numérique.
Article réservé aux abonnés

Data centers – Comment mieux exploiter la chaleur fatale

À la lumière des premières réalisations, les projets de récupération de la chaleur fatale des data centers demandent des conditions particulières afin d’être rentables.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus et publicités ciblés et nous à nous permettre de procéder à des analyses statistiques d’audience et de navigation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer les cookies en cliquant ici