Type de contenu

Collections

Rafraîchissement : quelles solutions dans les logements existants ?

Revue "Qualité Construction" N°177 (novembre - décembre 2019)

Sommaire

QUESTIONS/RÉPONSES SOCOTEC

QUALITÉ
Ventilation – Mettre en place les outils nécessaires à l’amélioration des installations

JURIDIQUE
Activités du constructeur – Comment les déclarer auprès de son assureur et comment en attester auprès du maître d’ouvrage ?
Fiche « Expertise judiciaire » – De l’importance de déclarer précisément l’activité réalisée
Fiche « Expertise judiciaire » – L’importance pour le maître d’ouvrage de la déclaration des chantiers par les constructeurs

PATHOLOGIE
Isolation par l’extérieur – Focus sur les procédés à finition enduit
Risques hygrothermiques – La boîte à outils OPERA
Terre crue – Des guides de bonnes pratiques pour accompagner le renouveau de la filière
Ossature bois – Les constructions gagnent de la hauteur
Fiche pathologie bâtiment – Dégradation des lasures et peintures sur menuiseries extérieures en bois

EUROPE
Électromobilité – Le bâtiment partie prenante

PRESCRIPTION
Chaufferie biomasse – Une affaire de spécialistes
Rafraîchissement – Quelles solutions dans les logements existants ?

Numéro

177

Date

Novembre - Décembre 2019
  • Visualiser l'extrait

    Télécharger l'extrait

Tous les articles du numéro 177

Isolation par l’extérieur – Focus sur les procédés à finition enduit

Associant de nombreux composants, les systèmes d’ITE à finition enduit nécessitent une réelle technicité et une vraie compétence de mise en oeuvre. L’AQC publie un document qui s’attache à souligner les points de vigilance de cette technique et les bonnes pratiques associées.
Article réservé aux abonnés

Questions/Réponses de Socotec – 177

Le groupe Socotec est un prestataire global de services en maîtrise des risques. Leader historique du contrôle construction en France, Socotec déploie une vaste gamme de solutions en matière d’inspection, d’assistance technique, de conseil et de formation dans les secteurs de la construction, de l’immobilier, de l’industrie et de la santé. Partout, grâce à un réseau de 200 agences en France et une présence dans 30 pays, ces savoir-faire permettent à ses 3 800 ingénieurs et techniciens de répondre à vos besoins et de vous accompagner durablement.
Article réservé aux abonnés

Ventilation – Mettre en place les outils nécessaires à l’amélioration des installations

Alors même que les contrôles soulignent de nombreux dysfonctionnements, la ventilation est confrontée à des exigences renforcées : suivi obligatoire de la qualité de l’air dans les ERP, projet d’attestation de fin de chantier, innovations encadrées par la loi Essoc… La plateforme www.batiment-ventilation.fr est conçue pour aider la filière à affronter ces enjeux.
Article réservé aux abonnés

Activités du constructeur – Comment les déclarer auprès de son assureur et comment en attester auprès du maître d’ouvrage ?

La mobilisation des garanties du contrat d’assurance obligatoire de responsabilité décennale repose sur l’activité déclarée par le constructeur lors de la souscription du contrat. L’objet de la garantie est ainsi de couvrir les dommages de nature décennale qui relèvent de cette activité, pendant toute la durée de la responsabilité. Aussi est-il important que le constructeur déclare exactement, au moment de la souscription du contrat d’assurance, la nature des activités qu’il exerce. De même, les conditions particulières et l’attestation d’assurance de responsabilité décennale, remises au client, doivent précisément reprendre le libellé des activités exercées mais aussi en donner une définition précise.
Article réservé aux abonnés

Fiche « Expertise judiciaire » – De l’importance de déclarer précisément l’activité réalisée

Le syndicat des copropriétaires d’un immeuble a confié à une entreprise la réalisation de la réfection de l’étanchéité de la toiture. Suite à la réalisation de ces travaux, le syndicat des copropriétaires et deux copropriétaires se plaignent de l’apparition d’infiltrations d’eau. Après une expertise judiciaire, les plaignants assignent l’entreprise et son assureur en réparation de leur préjudice devant les juges du fond.
Article réservé aux abonnés

Fiche « Expertise judiciaire » – L’importance pour le maître d’ouvrage de la déclaration des chantiers par les constructeurs

Un maître d’ouvrage fait construire une maison et fait appel, d’une part à un maître d’oeuvre et, d’autre part, à différentes entreprises en concluant des contrats de louage d’ouvrage. Le maître d’oeuvre et les entreprises tombent, au fur et à mesure de l’avancement des travaux, en liquidation judiciaire. Le chantier est abandonné et des désordres apparaissent sur l’ouvrage inachevé. Le maître d’ouvrage assigne les locateurs d’ouvrage et leurs assureurs en paiement des travaux de reprise des malfaçons et des nonfaçons. Le maître d’oeuvre avait souscrit une police d’assurance de responsabilité civile décennale et de responsabilité civile professionnelle en vigueur à la date des travaux. L’assureur du maître d’oeuvre oppose une non-garantie, tant à l’assuré qu’aux tiers, en raison de l’absence de déclaration du chantier objet du sinistre.
Article réservé aux abonnés

Risques hygrothermiques – La boîte à outils OPERA

Les désordres liés à l’humidité sont le plus grand risque de la réhabilitation du bâti ancien. Un ensemble de trois outils numériques d’aide au diagnostic hygrothermique, d’aide à la conception et d’aide à la mise en oeuvre de solutions d’isolation par l’intérieur vient d’être mis en ligne.
Article réservé aux abonnés

Terre crue – Des guides de bonnes pratiques pour accompagner le renouveau de la filière

Quelle terre est adaptée au pisé, à la bauge ou au torchis ? La proportion d’argile est un critère important. Mais en vérité, les maçons spécialisés expliquent qu’il faut adapter la mise en oeuvre à la qualité de la terre. La connaissance du territoire et l’expérience pratique du chantier sont fondamentales.
Article réservé aux abonnés

Ossature bois – Les constructions gagnent de la hauteur

Grâce à la nouvelle version du NF DTU 31.2, la hauteur maximale des constructions à ossature bois passe à 28 m, ce qui facilite l’édification d’habitations collectives de plusieurs étages. Cela sous-entend évidemment le renforcement global de leur étanchéité à l’eau, notamment au niveau des encadrements de baies. Certaines pratiques entrent dans le champ de la traditionnalité, comme l’absence de pare-vapeur sur les parois verticales, sous certaines conditions. D’ici la fin de l’année, un Guide d’application viendra accompagner ce document.
Article réservé aux abonnés

Électromobilité – Le bâtiment partie prenante

La Recommandation de la Commission européenne du 7 juin 2019 vise à faire jouer aux bâtiments un rôle dans l’utilisation de l’électricité dans le domaine des transports, ce qu’on appelle « l’électromobilité ». L’idée est de favoriser le développement des infrastructures nécessaires pour la recharge intelligente des véhicules électriques dans les parcs de stationnement des bâtiments.
Article réservé aux abonnés

Chaufferie biomasse – Une affaire de spécialistes

Depuis des millénaires, le bois est une énergie renouvelable et bon marché. Les chaufferies modernes à biomasse peuvent s’adapter aux différentes typologies et tailles de bâtiments, à condition de bien en maîtriser la conception et la mise en oeuvre.
Article réservé aux abonnés

Rafraîchissement – Quelles solutions dans les logements existants ?

Face à des vagues de chaleur plus fréquentes et plus marquées, il est possible d’améliorer le confort des logements existants, à la fois de manière passive grâce à des protections solaires et de la ventilation, mais aussi grâce à des installations actives de production et de distribution de froid.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus et publicités ciblés et nous à nous permettre de procéder à des analyses statistiques d’audience et de navigation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer les cookies en cliquant ici