Type de contenu

Collections

L’autoconsommation : nous y sommes

Revue "Qualité Construction" N°159 (novembre - décembre 2016)

Sommaire

QUESTIONS/RÉPONSES CERIB

QUALITÉ
Métier – Les cordistes dans le bâtiment

JURIDIQUE
Initiatives du maître d’ouvrage – Quelles responsabilités et quelles assurances ?
Fiche « Expertise judiciaire » – Performance énergétique : la nouvelle définition de la gravité décennale
Fiche « Expertise judiciaire » – Performance énergétique : quelles performances et quelles garanties ?

PATHOLOGIE
Manifestations de la pathologie – Défauts d’isolation et température intérieure des locaux
Fiche qualité réglementaire – Parc de stationnement couvert : enveloppe
Eaux usées/Eaux vannes – Règles d’évacuation et procédés innovants
Enduits isolants – Une offre diversifiée pour un marché de niche
Solaire collectif – Des Recommandations professionnelles RAGE pour optimiser la performance des chauffe-eau solaires centralisés
Fiche pathologie bâtiment – Dégradations par l’eau des douches carrelées dites « à l’italienne »

EUROPE
Marquage CE – Quels produits relèvent obligatoirement du marquage CE en application du Règlement européen sur les Produits de Construction ?

PRESCRIPTION
Photovoltaïque – L’autoconsommation : nous y sommes !
BIM – La phase conception en logements collectifs

Numéro

159

Date

Novembre - Décembre 2016

Tous les articles du numéro 159

Eaux usées/Eaux vannes – Règles d’évacuation et procédés innovants

En habitat collectif, une rénovation lourde est souvent l’occasion de moderniser les réseaux d’évacuation des eaux vannes et des eaux usées pour mieux les adapter aux besoins actuels et futurs. D’autant que des solutions spécifiques existent pour répondre à des problématiques particulières: manque de place, exigences au niveau acoustique, valorisation énergétique des eaux grises…
Article réservé aux abonnés

Questions/Réponses du Cerib – 159

Établissement d'utilité publique institué en 1967, à la demande de l'industrie du béton, le Cerib est placé sous la tutelle du ministre chargé de l'Industrie. Il a pour mission d'appuyer le développement de l'activité des produits préfabriqués en béton. Avec 160 collaborateurs et un haut niveau d'équipements d'essais des structures sur 15 000 m² de laboratoires, le Cerib répartit à parts égales son activité entre études et recherches, normalisation et certification, appui technique et transfert de connaissances.
Article réservé aux abonnés

Métier – Les cordistes dans le bâtiment

Travaux en hauteur, travaux acrobatiques : l’intervention des professionnels sur cordes peut être le choix pertinent quand l’échafaudage ou la nacelle sont malaisés voire impossibles, ou plus risqués, plus lents et plus coûteux. Focus sur un métier spectaculaire mais peu connu.
Article réservé aux abonnés

Initiatives du maître d’ouvrage – Quelles responsabilités et quelles assurances ?

Les initiatives techniques du maître d’ouvrage dans la conception ou dans l’exécution des travaux peuvent, dans certaines conditions, exonérer les constructeurs de leur responsabilité contractuelle ou décennale. En conséquence, les garanties d’assurance obligatoires de Dommages-Ouvrage ou de responsabilité décennale ne pourront pas être mobilisées. Dans quelles circonstances s’appliquent l’exonération et de quelles garanties d’assurance dispose le maître d’ouvrage lorsque le dommage lui est partiellement ou totalement imputable?
Article réservé aux abonnés

« Expertise judiciaire » – Performance énergétique : la nouvelle définition de la gravité décennale

La loi de transition énergétique a créé un articleL.111-13-1 dans le CCH (Code de la construction et de l’habitation) posant les bases d’une définition spéciale de la responsabilité décennale en matière de performance énergétique, applicable pour les contrats conclus à compter du 19 août 2015. Ce texte a vocation à s’appliquer dans les conditions traditionnelles de la responsabilité décennale des constructeurs (existence d’un ouvrage, de désordres apparus après réception, imputables à la fois à la construction et à un ou plusieurs constructeurs), sous réserve d’une définition spéciale et très stricte de la gravité décennale. Habituellement, sont graves les désordres qui portent atteinte à la solidité de l’ouvrage, à sa destination ou à la sécurité de ses utilisateurs. La gravité décennale n’est ainsi admise qu’à la double condition : de la caractérisation d’une surconsommation énergétique ne permettant l’utilisation de l’ouvrage qu’à un coût exorbitant ; de la certitude de ce que ce coût exorbitant ne résulte ni des conditions d’usage, ni des conditions d’entretien.
Article réservé aux abonnés

« Expertise judiciaire » – Performance énergétique : quelles performances et quelles garanties ?

L’avènement de l’article L.111-13-1 du CCH (Code de la cons truction et de l’habitation) souligne l’importance à venir des questions liées à la maîtrise de la performance énergétique. Le respect des engagements contractuels comme des exigences réglementaires en cette matière, spécialement ceux résultant de la Réglementation thermique ap pli cable, mérite un point sur les différents régimes de responsabilité applicables et les garanties d’assurance y afférent.
Article réservé aux abonnés

Manifestations de la pathologie – Défauts d’isolation et température intérieure des locaux

« Qualité construction » vous propose dans ce feuilleton d’analyser les principales manifestations des pathologies recensées par la base de données Sycodés de l’AQC et les dommages associés. Relevant de l’impropriété à destination, les problèmes de température intérieure sont avant tout liés aux équipements de génie climatique et résultent essentiellement de dimensionnements inadaptés des systèmes de chauffage, en particulier des générateurs.
Article réservé aux abonnés

Enduits isolants – Une offre diversifiée pour un marché de niche

Les enduits légers contenant des particules isolantes de type chanvre, liège, perlite ou aérogel, sont appréciés pour la rénovation de façades anciennes ou l’optimisation du confort intérieur.
Article réservé aux abonnés

Solaire collectif – Des Recommandations professionnelles RAGE pour optimiser la performance des chauffe-eau solaires centralisés

Installations avec stockage intermédiaire en « eau technique », réseau bouclé de distribution d’ECS, circuit solaire primaire auto-vidangeable… Les Recommandations professionnelles du Programme RAGE traitent des solutions qui conjuguent productivité et prévention du risque légionelles.
Article réservé aux abonnés

Marquage CE – Quels produits relèvent obligatoirement du marquage CE en application du Règlement européen sur les Produits de Construction ?

Un fabricant de luminaires s’est récemment interrogé pour savoir si ses produits relevaient du Règlement européen sur les Produits de Construction (RPC) et devaient être marqués CE en application de celui-ci. Ces luminaires doivent équiper des candélabres d’éclairage public, lesquels relèvent eux du RPC. Est-ce suffisant pour que les luminaires en relèvent aussi?
Article réservé aux abonnés

Photovoltaïque – L’autoconsommation : nous y sommes !

L’autoconsommation de l’électricité photovoltaïque est rentable dès à présent pour certains types de bâtiments, notamment les hypermarchés. Deux raisons principales : la baisse du coût des équipements et la libéralisation du marché de l’électricité.
Article réservé aux abonnés

BIM – La phase conception en logements collectifs

Un bâtiment de 74 logements est conçu et construit en processus BIM aux Batignolles dans le 17e arrondissement de Paris. Pour l’agence d’architecture, le BIM apporte une plus grande souplesse, permet de mieux et plus rapidement évaluer les risques et réduit les incertitudes pour l’entreprise.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des contenus et publicités ciblés et nous à nous permettre de procéder à des analyses statistiques d’audience et de navigation. Vous pouvez en savoir plus et paramétrer les cookies en cliquant ici